Santé et sécurité


Note de l'éditeur : cette page a été reprise et traduite du site de l'USAPA

 

Le pickleball n’est pas seulement amusant,  c’est aussi un excellent exercice. Comme tout autre sport, il faut prendre soin d'éviter le surmenage et les blessures. Voici quelques-unes des choses que vous devriez faire pour rester en bonne santé et avoir plus de plaisir.


Se préparer à jouer :

  • Soyez sûr d'avoir les chaussures adéquates, celles qui soutiennent vos pieds et sont conçues pour un terrain de sport.
  • Donnez beaucoup de temps et de repos pour guérir les blessures existantes avant de reprendre le jeu.
  • Sachez comment obtenir de l'aide rapidement si vous ou un co-joueur êtes blessé ou rencontrez un problème médical. Y-a-t-il un téléphone ou une trousse de premiers soins à proximité? Avez-vous le numéro de téléphone d'une personne disponible à appeler en cas d'urgence?
  • Soyez conscient des obstacles que vous pourriez rencontrer dans la zone de jeu ou sur lesquels vous pourriez trébucher.
  • Ne jouez jamais sur un terrain humide. Ils sont extrêmement dangereux. Pour vérifier si la surface du terrain est humide, appuyez sur votre orteil fermement et faites un mouvement de torsion. Si vous laissez une évidente trace "humide" c’est que le terrain est trop humide pour jouer.
  • Vérifiez auprès de votre médecin que ce type d’exercice est compatible avec votre condition physique actuelle ou passée..



Testez votre aptitude physique en quelques questions
1. Suis-je capable de changer de position rapidement en faisant 2 à 3 pas (de course) et de m’arrêter dans mon élan sans perdre l’équilibre ou plonger vers l’avant ?
2. Suis-je capable de me déplacer sur la pointe des pieds sur 2- 3 mètres en courant ?
3. Si quelqu’un me jette une balle de tennis d’une distance de 2-3 mètres, vais-je l’attraper ?
4. Suis-je capable de m’accroupir et de me relever à la seule force de mes jambes, sans prendre appui ?
5. Depuis quand n’ai-je plus sollicité violemment mon corps?



Avant de jouer :

La prévention des blessures est la clé


  • Echauffement : Le but principal d'une période d'échauffement est d'élever la température du corps en général avant de jouer. Lorsque la température du corps s’élève cela va augmenter votre capacité à effectuer les exercices d'étirement. La période d'échauffement devrait être d'environ 5 minutes. Essayez une marche rapide ou le vélo pour rejoindre le lieu de jeu.
  • Stretching : Après la période d'échauffement, commencez un programme d'étirement. Cela permettra d'accroître votre flexibilité, qui apporte une meilleure performance et diminue les risques de blessures. Les muscles / articulations qui doivent être étirés sont: chevilles, tendon d'Achille, mollet, les quadriceps (avant de la cuisse), ischio-jambiers (arrière de la cuisse), l'aine, le bas du dos, des épaules et des bras. Commencez par l'étirement de la cheville et remontez progressivement jusqu'à la zone épaule / cou. Pour chaque groupe de muscles, étirez-le. Sentez l'étirement et maintenez-le pendant 10-15 secondes. Détendez-vous, et répétez 3-5 fois.
  • Protection des yeux : Même si creuse et légère, la balle de pickleball est un polymère dur et peut se déplacer à vitesse élevée. L'utilisation d'une protection oculaire appropriée est fortement recommandée pour tous les joueurs.


Le clip vidéo ci-dessous illustre cinq étirements qui vous aideront à éviter les problèmes. Notez que la vidéo ne mentionne pas les 3 à 5 répétitions qui sont recommandées.




Pendant le jeu :

 

  • Apprenez à retourner correctement les lobs. Ne reculez jamais sur vos talons. Au lieu de cela, retournez-vous et revenez vers l’arrière pour récupérer la balle. Des traumatismes crâniens graves peuvent se produire si vous tombez à la renverse.
  • Pendant le jeu, si vous ressentez une douleur, cessez de jouer et posez de la glace ou appliquez un gaz réfrigérant sur la zone douloureuse. Continuer de jouer ne fera probablement qu’aggraver votre problème.
  • L’âge, l'expérience, la condition physique et la capacité athlétique aura un impact sur le niveau de votre jeu. N’essayez pas de solliciter votre organisme au-delà de vos capacités.



Après le jeu :

 

  • Refroidir. Après le jeu, vous pouvez faire un peu de stretching ou de reprendre le chemin de la maison avec une marche lente. Cela aidera à baisser la température de votre corps et votre rythme cardiaque retrouvera progressivement la normale.



Blessures de Pickleball communes :
 

  • Cheville : Une foulure implique un ligament et survient le plus souvent sur des terrains accidentés, en marchant sur un balle errante ou le pied d'un autre joueur. La douleur est généralement ressentie à l'extérieur de la cheville et il peut ou non y avoir un gonflement immédiat. Le gonflement n’est pas un signe de gravité.
  • Tendon d'Achille : (arrière de la cheville) Il s’agit d'un groupe de tendon et de muscle et la cause la plus commune est un arrêt ou reprise de mouvement rapide ou un changement brusque de direction. Cette blessure est très fréquente chez les personnes de plus de 40 ans. On éprouve une sensation de claquement soudain ou une douleur comme si l’on avait été frappé à l'arrière de la jambe. C’est le signe évident d’une rupture. Il y aura une échancrure dans la zone du tendon d'Achille. La personne ne peut pas marcher et doit être soignée immédiatement.
  • Contusion du talon : La douleur survient sur le fond du talon à chaque pas. Ceci est considéré comme une blessure liée à une utilisation excessive et se développe généralement avec le temps. Le meilleur traitement est le repos et l’utilisation d’une forme en dessous du talon pendant le jeu.
  • Le genou : Une entorse se produit par une rotation ou torsion du genou. Le plus commun est une entorse collatérale médiale et la douleur est à l'intérieur du genou, juste à côté de la rotule.
  • Ischio-jambiers, l'aine ou déchirement des quadriceps : Le plus commun est un ischio-jambiers, généralement causé par une extension trop importante pour atteindre ou retourner une balle. Encore une fois, elle se manifestera par une échancrure là où la déchirure s’est produite.
  • Fracture du poignet : La cause la plus commune est un retour vers l'arrière pour une balle, une chute, et l'atterrissage sur un bras étendu. Apprendre à rouler sur une chute et ne pas étendre le bras vers l’avant peuvent aider à éviter cette blessure.
  • Déchirure à l’épaule : C’est souvent causé par une extension excessive, trop de reprises par dessus la tête ou pour avoir joué trop longtemps. Il peut également se produire sur un seul smash lorsque les muscles de la coiffe (en haut de l'épaule) sont déchirés.



Traitement :

 

  • Thérapie de glace : Il y a une idée fausse qu’il faut utiliser la chaleur pour les foulures et de la glace pour les entorses. Pas vrai ! Utilisez de la glace pour tous les traitements immédiats des blessures. Glace, compression et élévation doivent être utilisés en priorité pour toutes les blessures. Appliquez de la glace pendant un minimum de 15 minutes ou jusqu'à l’engourdissement. Retirez jusqu'au moment où celui-ci disparait et remplacez la glace. Rappelez-vous : glace, compression et élévation pour une période de 24 à 72 heures.
  • La chaleur ? : La chaleur ne devrait jamais être appliquée immédiatement sur une blessure (entorses ou foulures). Elle ne doit être appliquée qu’après 24-72 heures.
  • Soins professionnels : Il est toujours préférable de demander l'avis d'un médecin en cas de blessure, en particulier pour les fractures, les traumatismes crâniens, les lésions oculaires, entorses et foulures de 3ème degré, etc. Appelez le 111 pour toute blessure grave.



Besoins spéciaux :


  • Ne jamais démarrer un jeu sans porter les supports prescrits.
  • Connaissez vos limites de l'exercice et pensez à dire à vos co-joueurs ce qu'elles sont. Si vous avez des antécédents de problèmes cardiaques, de maux de dos, le tennis elbow, des problèmes respiratoires, etc. soyez sûr que vous avez tout l’équipement ou les médicaments à portée de main.




Avant de vous lancer...
1. Parlez-en à votre médecin
2. Si vous n'avez plus fait d'exercice physique sérieux depuis quelques années, songez à vous inscrire à des cours de gym, de yoga ou de stretching car vous allez solliciter vos muscles, tendons et articulations plus que ce qu'ils n'ont eu l'habitude d'endurer
3. Reprenez la marche et exercez-vous à accélérer le pas sur des courtes distances
4. Venez faire connaissance avec le jeu, ses règles et ses principaux mouvements aux jours et heures où nous accueillons les nouveaux venus. Vous pourrez y tester vos capacités en toute sécurité et soyez prêt à écouter nos conseils si nous pensons qu'il serait souhaitable que vous travailliez à améliorer votre condition physique avant de nous rejoindre définitivement
5. Dites-vous toutefois que ce nouvel exercice fait partie des meilleures choses que vous pouvez entreprendre pour entretenir votre santé physique et votre plaisir à rester actif.