Développez le sport avec nous

La France découvre le pickleball. Vous aimeriez participer à ce développement en organisant sa pratique dans votre communauté ?

Ces pages vont vous y aider. Elles retracent le chemin parcouru jusqu'à la création de l'association Pickleball France.

Vous y trouverez :

  • Comment trouver des surfaces de jeu
  • Disposer d'une source de recrutement de joueurs potentiels
  • Obtenir les accords pour l'usage des surfaces et préparer les indispensables marques au sol
  • Acquérir le matériel (filets, balles et raquettes)
  • Créer un groupe d'intéressés et les initier
  • Gérer votre groupe, le faire connaître,...
  • Créer une association
  • etc

Comment trouver des surfaces de jeu
C'est la toute première étape et pas nécessairement la plus simple. Les dimensions d'un terrain de pickleball sont celles d'un terrain de badminton (version double). Les terrains de badminton sont assez populaires et vont se trouver dans la plupart des gymnases ou halls de sport. On les trouve bien plus rarement en extérieur. Jouer au pickleball sur un terrain de badminton est donc assez accessible, seules deux différences sont à noter : la hauteur du filet et la ligne délimitant la zone de non volée.
  • La hauteur du filet peut être ajustée dans certains cas, il suffit de le descendre à environ 92cm du sol aux poteaux. Ou alors vous acquérez un filet de pickleball démontable et transportable. Il sera plus rigide et conforme aux prescriptions de la fédération.
  • La ligne délimitant la zone de non volée est à 2,13m du filet. C'est une dizaine de cm de plus que celle de la zone de service du badminton. Vous avez deux possibilités, soit vous la prenez pour référence et jouerez avec une zone de non volée légèrement plus petite que celle d'un vrai terrain de pickleball, soit vous obtenez la permission de poser une bande autocollante à bonne distance du filet, ce qui est relativement facile et rapide.
Les terrains de badminton sont généralement plusieurs dans une salle de sport mais assez proches les uns des autres, côte à côte et en profondeur. Vous courrez un certain risque de vous gêner d'un terrain à l'autre mais au moins vous avez un espace de jeu.
La préoccupation principale sera donc de trouver un accord avec les pratiquants du badminton pour obtenir soit un partage des surfaces, soit des horaires distincts. Vos cibles seront les autorités en charge de la gestion de ces surfaces et d'obtenir un accord pour leur utilisation.
Dans l'hypothèse où un hall de sport n'a pas de terrains de badminton tracés, tentez d'obtenir l'autorisation soit de peindre des lignes pour un ou plusieurs terrains de pickleball, soit de les matérialiser par des bandes d'adhésif. Comptez de l'ordre d'une bonne heure pour cette dernière opération, que vous ne répèterez pas à chaque rencontre.
La surface de jeu doit être dure et aussi lisse que possible pour garantir un rebond suffisant et correct de la balle ce qui est très courant dans les halls de sport.
L'autre type de terrain qui se prête à la "transformation" en terrain de pickleball est celui de tennis (version béton lissé ou quick, pas de rebond suffisant sur terre battue). L'espace disponible permet de disposer jusqu'à 4 terrains de pickleball sur un terrain de tennis. Le problème est d'obtenir un accord pour que des lignes soient apposées (peinture ou bande adhésive). La Fédération Française de Tennis interdit cette pratique si le terrain est utilisé pour des tournois. Vous aurez peut-être la chance de trouver un terrain désaffecté dont la surface est encore suffisamment correcte.

D'autres surfaces de jeu sont aussi exploitables pour y poser les marques de quelques terrains de pickleball. Pour être à l'aise pour un terrain de pickleball vous devez disposer d'un espace libre de 10 sur 18m (1,5 à 2m entre deux terrains et 2 à 2,5m de recul en fond de terrain), 18 sur 18 pour deux. Un terrain de basket ou de handball conviennent pour 3 à max 5 terrains.
Pourquoi autant de terrains? Pour profiter de la dimension sociale et conviviale du pickleball où vous avez plusieurs joueurs présents se partageant le ou les terrains disponibles et recomposant les équipes à la fin de chaque jeu (durée 10 à 15 minutes).

Vous savez ce que vous cherchez, reste alors à le trouver dans votre zone (centre urbain, communauté de communes,...). Partez à la recherche des halls de sport, collèges ou lycées, consultez les Mairies, les clubs de tennis et comme vous aurez probablement difficile à obtenir des accords pour utilisation de surfaces de jeu déjà largement utilisées et donc probablement peu disponibles alors que vous ne pouvez encore aligner un grand nombre de joueurs, il vous faudra peut-être sortir des sentiers battus. Recherchez des anciens locaux, des terrains désaffectés, ou zones de parking... Google Earth est un bon outil pour les repérer.

Recruter des joueurs
Vous aurez peut-être des "entrées", faisant partie d'un club de badminton ou de tennis où vous avez une chance d'attirer la curiosité des membres et de les entrainer à découvrir ce nouveau sport et apprécier ses qualités de dynamisme, de facilité d'acquisition des gestes, de modération de l'effort. Le pickleball est très accessible aux jeunes à la découverte des sports de raquette ou aux seniors qui ne sont plus suffisamment en forme pour pratiquer le tennis. Si vous avez des contacts avec une association multi-sports, des clubs de randonnée, vous pourrez les intéresser, et composer une base de recrutement. Vous organiserez quelques séances de découverte après avoir trouvé une petite base d'équipement (filet, raquettes et balles)...
Cela démarre ? Vous avez éveillé des intérêts ? Vous pensez créer un groupe ou une association ? Vous êtes prêt pour l'étape suivante.

Obtenir des horaires pour disposition d'espaces sportifs
Les Mairies, leurs adjoints aux sports, les responsables des sports au sein de la Communauté de Communes, sont vos cibles. Consultez-les, écoutez leurs conseils, mais sachez aussi vous défendre car vous avez une difficulté particulière : personne ne connait votre sport, il n'y a pas de fédération reconnue au plan national... Alors référez-vous à Pickleball France et son rattachement à la Fédération Internationale de Pickleball (aux US). Rien ne vous empêche de créer une association sportive (cela nous a déjà été dit). Préparez cet entretien et si possible, prenez votre portable et demandez quelques instants pour présenter une vidéo démontrant le jeu, l'existence de championnats internationaux et la progression extraordinaire que connait ce sport aux US. Vantez les aspects ludiques et sociaux de ce jeu, de l'intérêt qu'y portent les personnes âgées et les avantages que donnent un exercice physique sérieux et répétitif.

Créer votre association
Si vous souhaitez être autonomes songez à créer une association. Le site officiel https://www.service-public.fr/associations vous offre tous les services et conseils nécessaires à cette opération ; voir page "Je crée une association" (https://www.service-public.fr/associations/vosdroits/F3109) pour plus de détail.
Nous vous invitons aussi à vous approcher de nous et participer ainsi d'une façon homogène au lancement du pickleball en France. Nous vous inviterons à signer notre "Charte Pickleball France" qui trace les règles et avantages de notre collaboration. Nous vous inviterons aussi à mettre à profit les services que peuvent vous donner notre site internet (information sur votre association, lieux et horaires de jeu que vous offrez, gestion administrative de vos membres, paiement en ligne des cotisations, etc).
 

CHARTE PICKLEBALL FRANCE - 091016.pdf 63.4KB 11 Oct 2016 19:16